dimanche, mai 17 2020, 11:48

Un pétard trop loin

Ce matin j’ai retrouvé quelques pétards que je n’avais pas utilisés à la Saint-Sylvestre j’ai donc décidé de finir les trois boites de knaller qu’il me restait. Les enfants étaient tout excité. J’ai donc fait attention et tenter de leur expliquer qu’il fallait faire attention. Et j’ai commis la bourde d’en faire exploser un sur notre palmier qui est mort. Palmier qui attend la réouverture de la déchèterie pour que je puisse le couper. Et donc ni une ni deux le palmier prends feu… Sans le tuyau du voisin je pense que les dégâts seraient bien plus important.

Une bonne occasion de faire la leçon aux enfants.

lundi, mai 11 2020, 10:42

Bilan du confinement Mai 2020

Depuis le 16 mars midi nous avons été confinés. Pour moi cela c'est traduit par :

  • Moins, beaucoup moins de sortie avec le chien.
  • Faire la leçon à ces enfants c'est compliqué et difficile.
  • Pas de wargames, pas de peinture.
  • J'ai réussi a lire plus que d'habitude :
    • Un roman policier.
    • deux Maigrets (je lis l'intégrale depuis presque 10 ans déjà).
    • Deux régles de jeux avec figurines et en faire les critiques.
  • J'ai joué a D&D5, 6 parties peut-être ça fait très longtemps que je n'y avais pas autant joué.

dimanche, mai 10 2020, 14:58

[critique] Song of Drums and Tomahawks

Fast Play Skirmish Rules for the French & Indian War and more
Je possède depuis un an ou deux ce livre de régles que pour figurine. Il a été imprimé à la demande lorsque je l'ai commandé sur amazon et j'avais trouvé ça très cool à l'époque. Comme j'arrive à me dégager du temps ces temps-ci j'ai fini par le lire.
Le livre est en noir et blanc sauf pour la couverture qui n'a pas l'avantage d'être rigide, mais souple. Le livre compte 62 pages au format A5 (mais je n'ai pas mesuré, c'est anglo-saxon et ça peut faire plus ou moins :-)). Les illustrations sont sympathiques mais les photos de scènettes avec figurines perdent de leur charme car en noir et blanc. Les tableaux sont parfois un peu grand pour le format d'impression choisi - mais ça reste lisible. Le livre est divisé en trois parties.

La première partie couvre la période couverte, c'est-à-dire de l'arrivée des colons à la fin de la guerre de 1812. Avec des explications sur les nations indiennes, une carte approximative, car elle n'est pas datée. Il y a un bon récapitulatif des évènements avec des dates - mais je dois avouer que je n'ai pas appris grand-chose.

La deuxième section détaille les règles en elle-même. Pareil je n'ai rien trouvé de révolutionnaire - mais j'aime quand même bien la possibilité de ne pas pouvoir finir sont tour quand on rate son jet d'activation. Les règles sont claires - elles manquent d'exemple les illustrant car c'est toujours sympa d'avoir des exemples. En termes de type de troupe ce sont les même que dans mousquets et tomahawks (mais les deux jeux couvrent la même période donc ce n'est pas non plus une surprise). Je n'ai pas joué et je n'ai donc pas encore d'avis sur la mécanique - mais ça me tente je vais donc tenter de persuader l'amis Mehapito de faire une partie. Si c'est le cas je me fendrais d'un rapport de bataille.

La dernière partie couvre les liste d'armée - c'est simple et efficace. Je regrette cependant de ne pas avoir d'entrées pour les Néerlandais, ou les Suédois comme le laissait supposer l'introduction historique.

La lecture est fluide les règles ont l'air assez simple, bref je suis tenté de faire au moins une partie.

samedi, mai 9 2020, 13:07

Recommendations are moving entities

At my new job we publish an open source webapp map systems uxing a mix of technologies, we also offer it as SAS. Last Thursday I looked at how our Nginx server was configured TLS wise.

I was thrilled to see the comment in our nginx code saying the configuration had been built using mozilla's ssl config tool. At the same time I was shocked to see that the configuration that dated from early 2018 was completely out of date. Half of the ciphers were gone. So we took a modern config and applied it.

Once done we turned ourselves to the observatory to check out our score, and me and my colleague were disappointed to get an F. So we fixed what we could easily (the cyphers) and added an issue to our product to make it more secure for our users.

We'll also probably add a calendar entry to check our score on a regular basis, as the recommendation will change, our software configuration will change too.

mercredi, avril 29 2020, 09:31

Fixing docker-engine, docker-ce on Fedora 32

I've been using Fedora for some years now (probably 5). I have participated in a bunch of beta when new releases were approaching. At my new job I'm building our next infrastructure, which will be based on docker. So When I joined 2 months ago I installed the official docker packages following these instructions. Things worked well.

I've been willing to beta test Fedora32, because I can, I like using unstable software (I've been using firebox unstable since probably 2000 when it was called mozilla suite) and filling bug reports. In the past I've been bitten by selinux once - and nits of issues with gnupg - but nothing that prevented me from going back quickly to work. So I've been wanting to use 32 for a while but was reluctant because of :

root@saraan firewalld# dnf update
Docker CE Stable - x86_64                                                                                                   725  B/s | 577  B     00:00    
Errors during downloading metadata for repository 'docker-ce-stable':
 - Status code: 404 for https://download.docker.com/linux/fedora/32/x86_64/stable/repodata/repomd.xml (IP: 2600:9000:2047:de00:3:db06:4200:93a1)
Error: Failed to download metadata for repo 'docker-ce-stable': Cannot download repomd.xml: Cannot download repodata/repomd.xml: All mirrors were tried
Docker CE Test - x86_64                                                                                                     654  B/s | 575  B     00:00    
Errors during downloading metadata for repository 'docker-ce-test':
 - Status code: 404 for https://download.docker.com/linux/fedora/32/x86_64/test/repodata/repomd.xml (IP: 2600:9000:2047:d800:3:db06:4200:93a1)
Error: Failed to download metadata for repo 'docker-ce-test': Cannot download repomd.xml: Cannot download repodata/repomd.xml: All mirrors were tried
Ignoring repositories: docker-ce-stable, docker-ce-test

And I wanted to make sure that I could still work. I've asked on Mastodon/Twitter when the docker repos would have 32 equivalent without any answers. I when to the docker forums and posted there.I didn't get a single reply.

Finally, last Sunday I updated to 32 without a single issue. Until yesterday when I did a docker-compose up and that docker project dind't work at all (issue connecting to the http interface of the service / issue between the app and it's postgresql backend). I tried cleaning up everything I could, it didn't help, nor did qwanting, googling or binging. journalctl -e -u docker.servicel was of course almost empty :

No non-localhost DNS nameservers are left in resolv.conf. Using default external servers: nameserver 8.8.8.8 nameserver 8.8.4...

Which I'm very unhappy about. So I ended doing a quick search on twitter and found a twitt in japanese which gave me a hint. I confirmed the hint :

root@saraan firewalld# systemctl status firewalld.service 
● firewalld.service - firewalld - dynamic firewall daemon
     Loaded: loaded (/usr/lib/systemd/system/firewalld.service; enabled; vendor preset: enabled)
     Active: active (running) since Tue 2020-04-28 17:56:10 CEST; 15h ago
       Docs: man:firewalld(1)
   Main PID: 1079 (firewalld)
      Tasks: 2 (limit: 18853)
     Memory: 46.2M
     CGroup: /system.slice/firewalld.service
             └─1079 /usr/bin/python3 /usr/sbin/firewalld nofork nopid

Apr 28 17:56:17 saraan firewalld1079: WARNING: COMMAND_FAILED: '/usr/sbin/iptables -w10 -t filter -X DOCKER' failed: iptables: No chain/target/match by t>
Apr 28 17:56:17 saraan firewalld1079: WARNING: COMMAND_FAILED: '/usr/sbin/iptables -w10 -t filter -F DOCKER-ISOLATION-STAGE-1' failed: iptables: No chain> 
Apr 28 17:56:17 saraan firewalld1079: WARNING: COMMAND_FAILED: '/usr/sbin/iptables -w10 -t filter -X DOCKER-ISOLATION-STAGE-1' failed: iptables: No chain>

Switching the backend for firewalld from nftable to iptable did fix my issue. Thanks twitter.

mercredi, avril 15 2020, 14:33

Yeruldgger de Ian Manook

Juste une note rapide après 2 ans j’ai enfin fini, repris la lecture de : « Les temps sauvages » le deuxième livre d’une série de romans policiers qui se déroulent en Mongolie. J’adore ces romans, on constate que l’auteur c’est super bien documenté sur la Mongolie. Les noms sont locaux, les traditions aussi et les enquêtes sont aussi compliquées que je pourrais le souhaiter, je ne devine jamais la fin. C’est violent comme peut l’être le mongol quand il a bu. Les traditions sont décrites comme il le faut, les plats aussi. Bref lire ces romans est un bon moyen pour voyager en Mongolie à moindre coût.

dimanche, avril 5 2020, 08:49

Jeu de rôle en ligne

Hier j'ai participé a la deuxième partie de notre jeux de rôle en ligne. Cette fois en plus de skype pour communiquer, le MD avait préparé le scénario sur roll20.net. Roll20.net permet de discuter, permet aussi de faire l'audio et permet de lancer les dés et de voir des plans. Chapeau au MD d'avoir créé les plans, c'était super pratique. On ne pouvait malheureusement pas utiliser l'audio et la vidéo de roll20 pour des problèmes techniques du côté de l'un de joueurs. J'ai adoré.

Dans une note un peu différente, pose ton pion la boutique qui organise ma partie hebdomadaire de figurine à désormais une boutique en ligne.

mardi, mars 31 2020, 14:00

Mounting your projet directory in vagrant on Fedora using libvirt provider

I've been struggling with mounting my projects files into vagrant. NFS was timing out and other such errors. Googling did not help. Asking on the ask fedora Forum did provide some hints and after googling a bit more I found the solution. The solution involves using sshfs instead of the default NFS mount vagrant wants to use.

So first off install vagrant-sshfs using dnf ``` sudo dnf install vagrant-sshfs ``` now you need to edit your Vagrantfile and tell vagrant not to mount the default "." on "/vagrant ``` config.vm.synced_folder ".", "/vagrant", disabled: true ``` If you don't do that vagrant will try to load it via NFS and fail. Now tell vagrant to mount using the following directive : ``` config.vm.syncedfolder ".", "/vagrant", type: "sshfs", sshfsopts_append: "-o nonempty" ```

This still did not work because ssh was failing the trick was to use SSHAUTHSOCK= vagrant up instead of just vagrant up

lundi, mars 30 2020, 08:39

[Critique] Mousquets et Tomahawks v2 et Tuniques Rouges

Ce que je critique

Les règles de base, le supplément "tuniques rouges", les cartes qui vont avec et les pions. En gros le paquet du nickstarter, en français, que je me suis procuré chez philibert. Je ne parlerais pas des figurines qui sont "cadeaux" et que je n’ai pas eu le temps de peindre.

J’ai donc reçu 2 livres, un paquet de carte et une planche de pions.

Cartes & Pions

Les pions sont tombés dès que la planche de pion est sortie de leur enveloppe de cellophane. Ils sont bilingues, anglais et français, comme les cartes. Les cartes sont mono-face tandis que les pions sont bifaces. En termes d’esthétique, je trouve les cartes bien plus dans le thème dans la v1, ici elles sont génériques (les illustrations sont bof, l'identification du camp est bien moins jolie. En termes de qualité les cartes sont moins épaisses en v2 qu'en v1 et j'ai bien l'intention de les plastifier au plus vite. Les pions à imprimer de la v1 sont beaucoup plus jolis que ceux fournis. J'aime néanmoins les pions, car ils sont cartonnés et donc plus épais que de l'impression papier. Il manque des pions spécifiques pour le supplément et c'est dommage même si maintenant ils sont disponibles en téléchargement sur le site du Studio. J'aurais bien aimé avoir avec mes cartes les 2 ou 3 pions manquant (c'est pour le déploiement caché qu'il manque des pions, une chose avec laquelle je n'ai jamais joué en v1 – mais je trouve dommage qu'il n'y ait pas une option à quelques euros pour en avoir).

Règles principales

Le livre de base est cartonné et c’est une super bonne chose et j'aime bien la qualité qui s'en dégage. La lecture des règles est agréable – c’est pas trop mal écrit. Le studio est réactif et a déjà sortie une foire aux questions ; Comparé à la v1 je trouve les exemples moins sympa puisqu’ils sont plus génériques – donc c’est moins parlant. Il y a toujours des exemples quand une règle est expliquée. Une relecture aurait permis d'avoir moins de paragraphes se répétant. Les illustrations sont superbes et nombreuses, bien plus nombreuses que dans la version précédente. Et on peut deviner la nature des suppléments à venir grâce à celle-ci. En effet Mousquet et tomahawk change de format ce n'est plus un jeu qui couvre les guerres du Canada et la guerre d'indépendance de l'Amérique, mais se rapproche du format du jeu SAGA. À savoir un livret de règles "génériques" et des suppléments spécifiques. Le premier de ces suppléments reprend la période couverte par la v1: Les guerres du Canada, l'indépendance des États-Unis et y a joute la guerre américano-britannique de 1812. La mécanique de jeu tourne autour d'unité plus ou moins petites - de 6 à 12 figurines et de chefs d'unité. Chaque figurine correspond à un type de troupe. Il existe des cartes qui reprenne le type de troupe quand on pioche une carte toutes les troupes de ce type sont activées. Voir l'excellent tuto de la v1 disponible sur Youtube en anglais, sur comment fonctionne le jeu. En v2 le mécanisme à l'air d'être plus fluide (je n'ai pas joué confinement oblige) - en effet avec l'ajout des cartes Horloges, les tours disparaissent et cela évitera les pioches ou l'adversaire joue toutes ces cartes avant de pouvoir jouer et de ne plus avoir de troupe (comme dans cet exemple). Les dés utilisés passent de 6 à 10 faces. Le 0 représente cependant un 0. Cela permet de mieux prendre en compte les bonus et malus nombreux qui se trouve dans le jeu (comment les figurines sont formés, où elles se trouvent, les obstacles présents entre les tireurs et leur cible, le temps, etc.). Cela permet d'avoir un peu plus de granularité que, tu dois faire un 7 ou plus pour toucher avec ton dès. Une unité doit désormais faire la même chose alors qu'avant on pouvait utiliser chaque figurine d'une unité comme étant indépendante – ça fluidifie le jeu et ça ne change pas au narratif. De même les officier ont l'air plus important et ça me plait bien puisque ça rend les batailles plus intéressantes. Le terrain est toujours aussi important dans la mécanique du jeu, et je crois que c'est ce qui me plait tant dans Mousquets et Tomahawk. Le plaisir de construite une table pour jouer, la rendre vivante avec des animaux, des routes, des villages. À ce niveau-là les règles me semblent plus clair mais c'est en jouant que je m'en rendrais compte.

Guerres du Canada et autres conflits (aka Tuniques Rouges & Tomahawks).

Le supplément tunique rouge couvre les guerres couvertes dans la première édition de Mousquets et Tomahawks, à savoir les guerres du Canada, la guerre d'indépendance des états-unis et enfin la guerre de 1812. Le livret est beaucoup moins épais que les règles et n'est malheureusement pas cartonné. La couverture est souple et je pense qu'il va vite s'abimer. Chaque conflit est présenté, sur deux pages, avec une carte et un rapide historique. Ensuite les factions sont décrites une à une avec les spécificités présente pour chaque conflit, puis chaque type de troupes. J'ai l'impression qu'un effort plus particulier a été fournis sur les Anglais et les Américains (afin sans doute de vendre plus de règles sur ces marchés). Les Indiens passent de 2 pages a 1 page avec deux entrées (et c'est tout). Ce qui va rendre les raids d'indiens anecdotiques.

Conclusions

J'ai hâte d'y jouer - vivement la fin du confinement. Je pense que les changements vont fluidifier les parties. Le studio a été très réactif avec la publication d'une Foire Aux Questions - des planches de pions dans la section téléchargement. Il manque quand même une feuille de troupe :)

Pour aller plus loin

dimanche, mars 29 2020, 08:48

Premier JDR virtuel

J'ai récemment rejoint un groupe de joueur de D&D, ou je joue un nain. Nous avions prévu de jouer hier soir et vu les restrictions de regroupement et de déplacement, il a été décidé par le MD avec l'accord des joueurs de jouer via skype.

Le Maitre du Donjon nous a donc envoyé nos fiches de personnage à l'avance et nous avons tous effectué un test pour voir si c'était viable. Nous avons donc commencer la partie. C'était sympa malgré les problèmes de bande passante chez le MD, ont les a réglé en passant de la ligne ADSL de celui-ci à sa ligne LTE. En fin de compte c'était sympa pour le jeu ( même si j'ai fait 3 1 nature) : il manquait les blagues qu'on fait autour d'une table, le coca et les bonbons, mais ça m'a permis de moins me sentir confiné.

- page 1 de 8