Monday, November 26 2018, 12:32

My end of 2018 flickr whish list

I've been using flickr since 2006 or so. I was a pro user from 2007 to 2016 - deleted an account and lost grand fathership doing so. I didn't renew my pro account when I realized the only thing I would get would be stats - and I had lost unlimited. Recently flickr made an announcement that is good for the long term of the web - they've made the free accounts way less interesting - and this will sucks for users that used the free space to dump pictures - but I think giving everything for free is bad for the culture and is not good for privacy on the long run. As explained in my deleted post I'm back on flickr. Things I'd like to see in future versions of flickr :

  • ipv6 support
  • no move to AWS, Azure or Google compute - stay independent
  • let user have custom domains, I'd love to be able to use gallery.hirlimann.net and push that to my flickr account.
  • Make sharing to Mastodon a thing (that could easily replace the google+ share functionality).
  • Get rid of Google analytics and replace it with your solution so people's privacy is preserved.
  • Make it possible for people to tip pictures/galleries/forum post as a good way to say thank you.

Now free ideas that wouldn't change how I see think about flickr:

  • Push forum - they've always been a great resources (as are group threads like the bazillions ID groups)
  • Monetize Camera Finder - when people are looking for cameras - link to some merchant site where you'd get a cut, if the item is not for sale anymore, point to ebay and such
  • Make the Print option something - I want to print something CC licensed (you get a share/ printer get's a share) - other license (photographer get's a share/flickr too as printer). Make it possible to have a special gallery of images for sale that photographer want to promoted in printed format.
  • Strike a deal with camera makers/Adobe for a first year discount when people create accounts
  • Same idea for phones (probably easier in the Android galaxy).

Tuesday, November 20 2018, 12:19

CR Capitole du Libre 2018

Cette année, comme les années précédentes j’ai “organisé” la présence de Mozilla au Capitole du libre. je dis organisé entre guillemet car au dernier moment l’ami Rzr nous a rejoint pour nous aider à tenir le stand et présenter ce que Mozilla fait en matière d’IOT de nos jours. Nous avons donc pu tenir le stand et allez donner nos présentations sans que le stand soit vide.
46424111_611794942571650_6030231115485151232_o.jpg
La présence de nombreux goodies sur le stand plus la plante et les lumières d’IOT ont fait qu’il y a eut une affluence – qui sans l’avoir compté approchait celle des années précédentes – sauf durant la conférence de Tristant, en effet tout le monde l’écoutait. En termes de stand nous présentions Common Voice – et a notre grand surprise beaucoup de visiteurs connaissaient déjà. Nous présentions aussi la présence de Focus et de Firefox sur mobile; Deux questions récurrentes sont revenues, comment trouver Firefox sur F-droid et pourquoi il n’y avait pas de lien de téléchargement F-droid sur nos pages officielles.

J’aimerais remercier El doctor pour les stickers Common Voice, teoli pour les t-shirts MDN, Sylvestre et Pascal pour les nombreux auto-collant Firefox et Firefox nightly. Les organisateurs et leurs sponsors, de nous avoir fait confiance à la fois au niveau du village du libre et pour les conférences. Les bénévoles sans qui y aurait rien eut. Enfin un grand merci à Linkid qui a joué avec mes enfants sur le stand de la LAN party durant tout le week-end.

En note plus personnel j’ai pu assister à une conférence super intéressante de Vincent sur l’import d’un fond photographique sur la galaxie Wiki. J'ai revu un copain de Fac, que j'avais perdu depuis 20 ans, ça m'a fait bien plaisr de te revoir Christian. Enfin je suis très content d'avoir pu participer à la campagne de financement de nos-oignons.

Thursday, October 11 2018, 12:46

Occupé

Je suis super occupé par la vie en ce moment – pour le travail je suis super booké – mais ce que je fais me plait. La rentrée a été épuisante d’où le nombre très réduit de billet. Mais je joue avec puppet/ansible et des frames et segments. Coté jeu j’ai une partie de SAGA en 5 points avec mes romains à mon actif et un Congo sauce Aztek. Il me faut des dés SAGA – que je trouve un peu chers. Je suis bientôt en vacances et j’essayerai de poster plus, mais je ne promets rien.

Sunday, August 26 2018, 13:09

Update on Mining

I now only mine Monero - because I've reached the memory capacity of the GPUs I was using to mine Ethereum. Sia is using custom chips, and you really can't compete with these. I still use Storm on my phone but to a lesser degree that I used to. Monero is mine-able on CPU and I even mine it with my recently acquired Raspberry - but the hash rate is low (10h/s) and probably not worth it. But as I see computing moving of the shitty x86 to a better ARM, I'm trying to help my best by running as much things as I can on arm. I've setup a second tor relay that runs on a ARM VM.

Saturday, August 25 2018, 12:29

Aarch64

Back in May I've received a Raspberry pie 3b+ , and since then I've been wanting to run fedora Server aarch64 on it. I was unable to install because of my lack of patience. 2 weeks ago I've finally managed by accident to install it. I left the room for more than 20 minutes and when I came back the prompt for install was showing. I've now managed to move it to rawhide. I'd like to thanks the people in #fedora-arm for their patience and tips and tricks.

Sunday, May 6 2018, 15:36

Décalcomanie la suite

Comme je me suis récemment fait la main sur les décalcomanies, j’ai décidé aujourd’hui de finir mes éléphants en y mettant les décalcos. Ceux-ci viennent de chez Little Big Men Studios. Ils sont fort jolis et je voulais tester sur autre chose avant de m’y attaquer. J’ai donc ouvert le sachet contenant les décalcomanies, et celui-ci contenait un manuel d’un page sur comment les appliquer. J’ai bien fait de le lire, c’est un type de decalcos, totalement différent.

Pour les appliquer, il faut:

  • découper précisément le décalcomanie
  • peindre la surface – de la bonne couleur, car ils sont transparents (je le savais pour les romains, mais j’ai moins fait attention sur ceux-ci)
  • Enlever le film protecteur
  • ne pas mettre son doigt sur la surface collante
  • mettre la surface collante sur la surface à décorer
  • appliquer de l’eau pour enlever le papier et avoir le résultat.


Bon donc sur le premier gros décalco, j’ai eu la mauvaise surprise de découvrir qu’il faillait vraiment bien découper. J’ai eu beaucoup de mal avec la partie autocollante, sur mes gros doigts boudinés. Au final j’ai réussi à m’en sortir, mais je trouve que c’est moins pratique que les décalcomanies classiques, c’est tout autant chronophage, je me demande si le résultat sur des surfaces bombées est meilleur ou équivalent.

Friday, April 27 2018, 20:56

Quelques romains plus tard

Il a y a trois semaines de cela j’envoyais mon grand en Allemagne – pour un voyage scolaire, je croisais sur le parking de l’école l’ami Mehapito. celui-ci ayant acquis les règles de SAGA, je m’empressais de lui proposer une partie. Comme il possède aussi le supplément Arthurien nous nous mimes d’accord pour jouer romains contre pictes.

En rentrant chez moi je réalisais que j’avais quelque part des romains non montés – ceux de la boite de base de Hail Cæsar. Après un court échange de courriel il me fallait finir de monter ma manubaliste (il manquait un bras a l’un des deux servant), monter 24 romains et un chef. Pour chef je pris la figurine métal envoyé avec le supplément guerre des gaules – et je ne le montais pas. Pour la troupe je montais 24 des 30 figurines que j’avais décidant de ne pas mettre de bouclier sur quatre d’entre elle pour les distinguer des autres vingt. La qualité des figurines est plus que moyenne – les corps ont une ligne de bavure sur le haut des épaules difficile à enlever. Les jambes sont peu détaillées – comparées à mes carthaginois de chez victrix. La hauteur de la base diffère d'une boite à l'autre. Enfin il n’y a pas beaucoup de permutation possible pour créer son corps d’armée. Le montage n’est pas en soi compliqué, suffit d’ajouter un bras, une tête et un bouclier. Pour donner un fini sympa je décidais de me focaliser sur les boucliers, puisque je possède des décalcomanies pour leur donner une superbe touche. Après avoir sous couché mes figurines, je décidais de sous-coucher dix boucliers sur leurs grappes et dix autres dégrapés. J’ai peint les armures en métal, les lames des armes aussi. Puis le bois des pilums et enfin les jambes et les visages des romains ainsi que les bras non-protégés par les boucliers.

Da1VvAjXcAA9GVp.jpg

Note sur les décalcomanies

  • J’ai utilisé de l’eau et du Decalfix pour “décoller” les décalcomanies. Je n’ai pas fait de différence sur le temps qu’il faut aux décalcomanies pour être prêt.
  • J’ai utilisé du decalfix pour fixer sur les boucliers – ça aide par rapport à une surface sèche – mais je n’ai pas fait la comparaison avec de l’eau.
  • La surface bombée des boucliers c’est la galère, ajouté le trou au milieu du décal et voila.
  • Les boucliers sur grappe étaient beaucoup plus faciles a traité, car ils bougeaient beaucoup moins. Je recommande donc de les laisser sur grappe.
  • Une sous-couche de noir et une couche de métal – ça aide beaucoup, surtout si on utilise son cuter pour bouger le décal, ça donnera une trace d’usure sur la partie abimée du décal.

DaldT3YWsAE2yBf.jpg

Thursday, April 5 2018, 11:52

Making unbound your default resolver on Fedora

I've had unbound installed for quite some time now. The idea to have an uncensored dns resolver has always been something I wanted. Adding that unbound also does dnssec validation I was a fan (even If I stopped running dnssec here - cause it caused me too much trouble). Here is my recipe on Fedora 27 to make unbound your resolver:

  • sudo dnf install unbound
  • sudo systemctl enable unbound
  • sudo systemctl start unbound
  • journalctl -f -l -u unbound.service
  • sudo vi /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf
    • add dns=unbound
  • ls -l /etc/resolv.con
    • if it's a symlink , do unlink /etc/resolv.conf
  • sudo vi /etc/unbound/unbound.conf
  • *uncomment access-control: 127.0.0.0/8 allow and access-control: ::1 allow
  • sudo systemctl restart unbound

et voila ! I was greatly helped by https://developer.gnome.org/NetworkManager/stable/NetworkManager.conf.html

Wednesday, March 28 2018, 20:41

La chasse au vaccin

Cet été le plan est comme vous le savez d’aller en Mongolie. Hier comme le petit était malade j’en ai profité pour demander quel type de vaccin était nécessaire. Il manquait donc un vaccin contre hépatite A – mais ce n’est que recommandé, pas obligatoire. J’obtiens donc une ordonnance et hop je file à la pharmacie. Désolé monsieur c’est en rupture de stock, faut voir avec les centres hospitaliers de vaccination. J’habite pile-poil entre Toulouse et Montauban, comme Montauban c’est plus petit, y a généralement plus de chance d’être mieux servie et surtout plus vite. J’appelle donc le centre de Montauban (ouvert 2 jours par semaine). Ils n’ont pas de place disponible avant le départ (mi-mai). J’appelle donc Toulouse, ou pareil il y a plus de place (même si c’est ouvert 5 jours par semaine). On me tient le même discours qu’a Montauban, faire le tour des pharmacies pour trouver du stock et si cela le fait pas appeler un numéro spécial ouvert de 8:15 a 10:15 et de 12:30 à 14:30 trois jours par semaine. Je fais bien la gueule ça va être compliqué ces vaccins. En bon citoyen je commence à faire le tour des pharmacies, rien au village voisin, dont la pharmacie utilise trois fournisseurs. Je décide d’aller à la ville voisine, mais je rate la pharmacie, car elle est dans une rue en sens unique, je décide de pousser au village suivant. La pharmacienne vérifie le site web de son fournisseur qui indique pénurie. Elle appelle et pof ils ont quatre doses !! (j’y croyais vraiment pas). Je trouve ça dommage d’avoir eu à entamer autant de démarche.

Thursday, March 22 2018, 13:11

Retour sur la maintenance d'un nœud de relay TOR

Depuis décembre 2016, la machine qui héberge ce carnet est aussi un nœud relai TOR. Quand je me suis lancé je n’avais aucune idée sur les tenants et les aboutissant d’une telle démarche, mais je voulais contribuer sans trop me prendre la tête au projet Tor. Tor a besoin de beaucoup de relai distribué pour anonymiser le trafic. Ces nœuds ne doivent pas :

  • Être opéré en majorité par le même groupe de gens
  • Ne pas être hébergé par le même AS
  • Tourner sur des OS hétérogène

Afin de garantir le plus de résilience possible. J’ai donc décidé d’apporter ma pierre a l’édifice en ajoutant : une machine, un opérateur. Malheureusement ma machine est hébergée chez online un AS qui comprend beaucoup de nœuds tor – mais bon avec de la bande passante illimitée j’allais pas faire le difficile. J’ai décidé de n’être qu’un nœud relais – car je voulais garder les ports 80 et 443 pour mon serveur web. Je ne voulais pas non plus devenir nœud de sortie, pour ne pas avoir à gérer les aspects juridiques d’un nœud de sortie (eg attaque faite via tor, spam et autre joyeusetés). Je laisse le soin des nœuds de sortie a des associations comme nos-oignons. La mise en place du nœud est des plus simples, un coup de yum install tor, éditer le ficher de configuration et hop attendre une 30 aine de jour pour que le relai soit reconnu comme tel par ces pairs. Tout au long de cette année j’ai changé les valeurs de bande passante avant de les stabiliser autour de 4 Mo/s car a plus le processeur sur la box, ne suit plus. J’ai mis ma machine a jour assez régulièrement et une ou deux fois je me suis retrouvé avec un paquet TOR obsolète – et j’ai du aller voir le mainteneur du paquet afin que celui-ci soi mis à jour.

- page 1 of 5